REFLUX ACIDE OU GASTRO-ŒSOPHAGIEN CHEZ LES CHATS

Acid Reflux Or Gerd In Cats

APERÇU

Les chats, comme les humains, peuvent souffrir de reflux acide ou reflux gastro-œsophagien. Le reflux acide est assez courant chez les chats et, même si les chatons sont plus à risque, les chats de tous âges peuvent en être atteints.

Au cours d’un épisode de reflux gastrique, il se produit un écoulement en sens inverse de liquides gastriques ou intestinaux dans l’œsophage (le tube qui relie la gorge à l’estomac). Les liquides gastriques sont des liquides très acides, presque incolores, sécrétés par les glandes de la muqueuse de l’estomac et nécessaires à la digestion.

Ces acides peuvent endommager la muqueuse protectrice de l’œsophage et provoquer une inflammation.

SYMPTÔMES

Habituellement ressenti après les repas, le reflux acide peut provoquer des lésions à la muqueuse de l’œsophage.

L’œsophagite légère est caractérisée par une légère inflammation de la muqueuse, tandis qu’une œsophagite plus grave provoque des lésions des couches plus profondes (ulcères) de l’œsophage. La régurgitation d’aliments non digérés, de mucus ou de liquide est un symptôme courant d’œsophagite.

Votre chat peut ressentir de la douleur en avalant (et la manifester en miaulant ou en criant lorsqu’il mange), et présenter par conséquent une baisse d’appétit et une perte de poids. À l’opposé, il peut engloutir la nourriture de façon excessive et démontrer de l’hypersalivation ou de la toux. De la fièvre et une salivation excessive peuvent aussi être notées dans les cas d’œsophagite grave.

CAUSES
Le reflux gastrique peut survenir en raison d’un mauvais positionnement lors d’une intervention sous anesthésie qui entraîne le relâchement de l’ouverture (sphincter) entre l’estomac et l’œsophage.

L’absence de jeûne avant l’anesthésie peut également entraîner un reflux gastro-œsophagien. Une hernie hiatale congénitale et le cancer de l’œsophage sont des exemples de troubles médicaux pouvant augmenter le risque de reflux gastrique. Les vomissements chroniques s’associent également à une augmentation du risque de reflux gastrique.

DIAGNOSTIC

En plus de l’examen général, votre médecin vétérinaire effectuera une œsophagoscopie, soit un examen au moyen d’une caméra interne pour visualiser la muqueuse de l’œsophage.

Cette intervention sert à détecter un saignement actif ou une surface irrégulière de la muqueuse œsophagienne de votre chat, et à déterminer si les changements observés dans l’œsophage sont compatibles avec une œsophagite associée au reflux gastro-œsophagien.

Les autres diagnostics possibles comprennent l’ingestion d’un agent caustique, la présence d’un corps étranger ou d’une tumeur dans l’œsophage, une hernie hiatale ou une maladie de la bouche ou de la gorge. 

TRAITEMENT

Un changement dans l’alimentation est recommandé, en plus des options de traitement du problème primaire.

Votre médecin vétérinaire vous conseillera peut-être de ne pas donner de nourriture à votre chat pendant un ou deux jours pour permettre à son œsophage de guérir, et de suivre par la suite un régime à faible teneur en protéines et en matières grasses servi en petits repas fréquents. Ce régime alimentaire est efficace, car le gras diminue la force du muscle qui sépare l’estomac et l’œsophage, et les protéines stimulent la libération d’acide gastrique.

Votre médecin vétérinaire pourrait aussi prescrire des médicaments pour renforcer le sphincter gastro-œsophagien et améliorer la digestion de votre chat.

side_slide2
side_slide1
previous arrow
next arrow
Print Friendly, PDF & Email
error: le contenu est protégé!